Enquête des bassins du parc Montcalm



Le schéma d'aménagement pluvial du bassin versant du Lantissargues sur la commune de Montpellier, élaboré en 2003 et actualisé en 2008, prévoyait des aménagements permettant de réduire la fréquence des inondations et la vulnérabilité au risque inondation des personnes et des biens sur ce bassin versant.

Plusieurs travaux de recalibrage du réseau ont été effectués au fil du temps, notamment lors de la construction de la Ligne 2 du tramway de Montpellier. Les travaux réalisés concernent le secteur de l'avenue Pedro de Luna jusqu'au franchissement de la plateforme ferroviaire, pour un montant de 18,95 M€ T.T.C. En complément et pour ne pas aggraver les débits vers l'aval sur la commune de Lattes, jusqu'à une crue centennale, le volume des bassins écrêteurs situés en aval de l'autoroute A709 (bassins de Saporta) a été porté à près de 100 000 m3 en 2008 dans le cadre du chantier de protection contre les inondations de la basse vallée du Lez.

L'aménagement projeté aujourd'hui concerne la mise en œuvre de 7 bassins d'écrêtement des crues du Lantissargues au sein du parc Montcalm, sur la commune de Montpellier situé sur le site de l'ancienne Ecole d'Application de l'Infanterie.

Le projet d'aménagement du parc Montcalm d'une superficie de 20 ha est conçu par la superposition de trois enjeux :

  • Le paysage, notamment par les alignements d'arbres,
  • L'usage de loisirs et sportif,
  • L'hydraulique, par des bassins d'écrêtement des crues s'inscrivant dans le schéma d'aménagement pluvial du bassin versant du Lantissargues.

Les bassins de rétention sont donc dimensionnés et conçus pour intégrer ces multiples fonctions.
Sur ce secteur, ils permettront d'améliorer la protection contre les inondations du Lantissargues par l'écrêtement des débits de crue.

Observations et propositions

Le public pourra déposer ou transmettre ses observations et propositions durant l'enquête du jeudi 20 décembre 2018 à 10h00 au vendredi 25 janvier 2019 à 17h30 :

  • Sur le registre d'enquête déposé à la mairie de Montpellier, siège de l'enquête,
  • Les adresser par écrit à la :

Commissaire enquêtrice, Madame Martine Arquillière-Charrière
Enquête publique « aménagements de protection contre les inondations du Lantissargues
- bassins du Parc Montcalm sur la commune de Montpellier »
Hôtel de Ville
1 Place Georges Frêche
34267 Montpellier cedex

  • Les déposer par voie électronique sur cette page

La commissaire enquêtrice recevra les observations et propositions du public à la mairie de Montpellier, siège de l'enquête, lors de ses permanences, le :

  • Jeudi 20 décembre 2018 de 10h00 à 14h00
  • Mercredi 9 janvier 2019 de 13h00 à 17h30
  • Vendredi 25 janvier 2019 de 14h00 à 17h30

Elle pourra également recevoir, sur rendez-voustoute personne qui en fera la requête dûment motivée.

Enquête Montcalm - Saisissez vos observations ci-dessous

Ce formulaire peut-être anonyme et vous avez la possibilité de saisir votre nom soit dans la case "Votre nom", celui-ci sera alors publié dans la liste des observations saisies.
Soit dans le champs "Vos coordonnées" si vous souhaitez que nos services vous connaissent sans pour autant publier votre nom sur ce site.

Seul le champ "Vos observations" est obligatoire.

Les propos racistes ou interdits par la loi pourront faire l'objet d'une interdiction de publication. La modération des contributions sera effectuée par le commissaire enquêteur.

Toutes les données personnelles soumises via ce formulaire seront uniquement destinées à l'enquête sur les bassins du parc Montcalm et ne seront en aucun cas exploitées par ailleurs.
Seuls les administrateurs du site montpellier3m.fr et le Commissaire Enquêteur auront accès aux champs coordonnées et mail de ce formulaire.

L'utilisateur est informé que conformément à l'article 39 de la loi n°78-17 du 6 janvier 1978 relative à l'informatique, aux fichiers et aux libertés, il dispose d'un droit d'accès, de rectification et de suppression des données nominatives le concernant. Il peut exercer ce droit en contactant l'hébergeur du présent site par tout moyen à sa convenance.

Les données à caractère personnel seront conservées au maximum 3 ans.

CAPTCHA
Cette question est destinée à éliminer les soumissions faites par des robots.
1 + 4 =
Trouvez la solution de ce problème mathématique simple et saisissez le résultat. Par exemple, pour 1 + 3, saisissez 4.

Observations postées

DateNomObservation
17 janv. 2019Jobert Dominique

Bonjour,
Il est certain que ce parc, tel qu'il est, avec ses espaces ouverts à tous, est un lieu indispensable pour la mixité sociale de notre ville. Il suffit d'y aller voir comment tous, du plus petit au plus vieux, du joueur de ballon aux enfants en trottinettes et autres skatteurs se font plaisir. Il ne manque que des bancs supplémentaires pour profiter pleinement du lieu.
Le projet de bassins de rétention d'eaux réduirait fortement la surface de loisirs, et on ne peut pas ignorer que des projets immobiliers sont prévus, qui contribueraient à faire de ce parc un nouvel espace bétonné, goudronné comme tant d'autres dans cette ville.
Monsieur le commissaire enquêteur, prenez en compte les avis de la population, qui, depuis des années, demande à ce que le parc Montcalm conserve sa spécificité : la non-uniformité des terrains et la qualité des espaces verts en fait un lieu unique, de mixité sociale et de préservation de la biodiversité. NE PAS TOUCHER A CE PARC, le conserver tel quel en y rajoutant des bancs ...

ASSOCIATION LES GARDIENS DE MONTCALM

Notre association Les Gardiens de Montcalm, défend le parc Montcalm depuis plusieurs années maintenant.
Nous avons à cœur de vouloir préserver cet espace naturel, lieu de mixité sociale, de convivialité et de biodiversité urbaine plébiscité par les Montpelliérains. Nous sommes engagés pour sa préservation en totalité soit 23 hectares au moins, contre toute construction et aménagements contraires à son usage.
Voici ici nos remarques à propos de l'enquête publique :
Nous dénonçons le détournement d'un espace vert, en bassins géants d'écrêtement (30 000 m3). Cela constitue une véritable privation du terrain et de son usage pour les Montpelliérains.
Nous contestons les limites du parc Montcalm. En effet, le parc tel qu'il est décrit dans les différents plans, correspond à ce que sera le parc, une fois les 3 hectares vendus aux promoteurs pour les constructions.
La surface du parc étant actuellement de 23 hectares au moins.
Nous nous interrogeons sur la nécessité réelle de mettre en place 7 bassins de rétention dans le parc au vu, d'une part, du débit du Lantissargues et d'autre part, au vu des travaux hydrauliques déjà réalisés de l'avenue de Toulouse jusqu'au quartier de Près d'Arènes.
Ces bassins ne serviraient-ils pas à la construction future des 600 logements dans le parc Montcalm afin d'éviter qu'ils soient inondés puisque ce terrain est actuellement classé à risque dans le document PPRI ?
D'autre part, vu le dimensionnement des bassins, ne seraient-ils pas un prétexte à une urbanisation future du parc plus conséquente ?
Nous remarquons également que le chiffre de 1050 arbres abattus ne serait plus d'actualité au vu des documents, néanmoins aucun chiffre n'est avancé à l'issue des travaux.
A l'heure où le monde prend conscience du réchauffement climatique, comment peut-on accepter que des centaines d'arbres, de plus de 50 ans soit abattus, alors que ceux-ci exercent une fonction de climatisation naturelle par forte chaleur.
La nappe phréatique étant peu profonde dans le parc (à moins de 6 mètres de profondeur), il ne semble pas judicieux de réaliser des bassins de rétention à ciel ouvert, au motif que vont proliférer les moustiques et notamment les moustiques tigres qui posent un vrai problème de santé publique.
Nous faisons le vœu, qu'une nouvelle étude soit réalisée afin d'envisager la solution de bassins enterrés ou toute autre solution qui ne défigurerait pas le parc Montcalm et qui ne nuirait pas à notre environnement.
La concertation autour de ce projet a été réalisée à minima : quelques réunions d'information, aucun comité de pilotage malgré l'engagement pris par Monsieur le Maire lors de la réunion du 16 septembre 2017. Nous le regrettons.

17 janv. 2019

bonjour

après lecture attentive ainsi que des remarques d'usagers, je ne vois pas l'intérêt de construire ces bassins de rétention. Je fréquente à 2 à 3 fois le parc pour courir. M. Le Maire , contrairement à ses engagements de campagne, veut faire construire 600 logements. Non merci. Ce parc est un véritable poumon pour la 7eme ville de France. Il y a certainement d'autres lieux plus appropriés pour les promoteurs (la Mogère ?). Améliorer les pistes cyclables, l'accessibilité, pour le bien-être des citoyens...oui mais non aux projets pharaoniques

16 janv. 2019Carole

Les 7 bassins d'écrètement à ciel ouvert ne permettront plus aux nombreux usagers de bénéficier du seul parc au centre de Montpellier digne de ce nom, en effet on le voit dans d'autres quartiers récents où d'autres bassins de ce type ont été réalisés : ils sont déserts ! (Ovalie, Grisettes, ...) Interdits les jeux de ballons pour les petits enfants, les anniversaires et piques-niques , les personnes handicapées, les petits vélos et trottinettes, qui circulent partout sans danger de chute. Les 7 bassins auront une emprise presque totale sur la surface du parc, que va-t-il rester ensuite puisque des constructions vont aussi y voir jour (600 logements). On a ouvert ce parc au public qui se contente depuis 2011 de son espace, de son calme et qui est devenu un vrai lieu de cohésion sociale, de diversité, de pratique sportive. 17 arbres d'interêt écologique vont aussi être abattus, (c'est un lieu de biodiversité pourtant extraordinaire : j'y ai vu des couples de huppes fasciées, espèce protégée). Mais il n'est pas fait mention du nombre total d'arbres abattus p.126) . Les arbres replantés autour des bassins ne donneront pas d'ombre avant 30 années et ne serviront à rien puisqu'on aura même plus de surface pour s'y installer ... enfin, non aux constructions pour lesquelles il va falloir faire des parkings en surface car en zone inondables alors que la circulation des véhicules est inexistante aujourd'hui dans le parc pour le bonheur de tous. Le parc est un endroit zen qu'il faut absolument préserver dans sa totalité (23 hectares actuels), de manière à ce que les équipements sportifs et espaces verts pour la détente comme aujourd'hui se côtoient sans gêne. Halte aux promoteurs immobiliers dans cette ville qui grignotent tout l'espace et ne laisseront que des miettes, quand va-t-on enfin penser à la qualité de vie ?

15 janv. 2019Pascal Le Blanc

Bonjour,
En 2012, l'Etat a été cédée l'EAI pour 19 M€ à la Ville de Montpellier.
En 2014, les députés ont inscrit dans le PLF la possibilité de racheter, pour un euro symbolique, les casernes et sites militaires désaffectés... Pour compenser cette charge, Mr le maire, va devoir convertir une partie du parc en 600 logements contrairement à sa promesse de campagne électorale.
Cette partie, astucieusement dissimulé dans ce DAE, est située dans le secteur des « Chasseurs » entre les ilots bâtis du Sud de la rue des Chasseurs et le ruisseau du Lantissargues. (Zone de reproduction du "Chardonneret élégant" et d'hivernage du "Tarin des aulnes" voir page n°83 du DAE).
Lors de la présentation de la ZAC de l'EAI, les cinq bassins de rétentions, dues à l'imperméabilisation des programmes immobiliers de la caserne, n'avaient jamais été évoqués.
Cela va servir de prétexte pour urbaniser complètement l'ensemble du parc pour générer ce jardin "de chambres mortifères" à la française.
Si ce projet voit le jour, on peut dire adieu au charme bucolique du parc Montcalm.
Cordialement

14 janv. 2019

Non aux moustiques! Ce projet ne sert à rien. Si ce n'est à dilapider des sommes astronomiques qui pourraient par ailleurs servir à améliorer ce parc notamment pour y créer une aire moderne et sécurisée pour enfants, agrémenter le parcours de santé laissé à l'abandon, et organiser des rendez-vous sportifs et culturels plus régulièrement.

14 janv. 2019

Bonjour,
Après plusieurs tentatives de téléchargement, je n'arrive pas à ouvrir le fichier Parc_Montcalm_Catalogue_photos_Arbres_intérêt_écologique.pdf de l'annexe 4 (il m'est indiqué "ce fichier est endommagé...") serait-il de corriger cette erreur sur votre site. En vous remerciant par avance Cordialement JB

Note du webmaster : Le fichier en question a été remplacé.

14 janv. 2019LioBonjour,

Pourquoi construire autant de bassins de rétention, si ce n'est au final que de construire des logements dont le projet a été un moment écarté ?
Cet espace est le seul espace vert digne de ce nom sur l'ouest montpellierain (un véritable poumon), préservons-le de l'appétit irresponsable et cupide des promoteurs immobiliers !

Quand aux inondations du quartier Estanove, notamment de la résidence des Collines d'Estanove, comment celle-ci peut-elle être inondée alors qu'elle est située bien au-dessus du niveau du parc Montcalm (côte 50 contre côte 37 pour ce dernier) ?
J'ai habité 5-6 ans dans cette résidence et je n'ai jamais eu à subir la moindre inondation, et mes parents y habitent toujours et n'ont jamais connu un tel désagrément !
Par contre, ces bassins de rétention seront une zone supplémentaire de pullulation des moustiques (le moustique tigre, ça vous parle ?), le prétendu remède risque d'être plus néfaste qu'utile aux habitants des Collines et alentours (je me sens encore concerné puisque j'habite vers la Chamberte, donc tout près...).
Tout au plus, recalibrons les conduites d'évacuation des eaux une bonne fois pour toute.

Donc non aux bassins de rétention, mais oui aux aménagements sportifs, et pourquoi pas reconstruire une piscine qui fait cruellement défaut dans ce quartier, l'emplacement de l'ancienne étant toujours inoccupé.

11 janv. 2019yvanBonjour,

Ce dossier de bassin de rétention dans le Parc Montcalm me semble incohérent.
Tout le dossier affirme qu'on va protéger les habitations en bord du
Lantissargues pour les crues de 10 ans.
Depuis que le passage du Lantissargues sous la voie ferrée a été
agrandi, il n'y a plus de bouchon et il n'y a plus d'inondation.
De plus, la délibération municipale affirme qu'en fait la protection
n'est que de 6 ans!!!
Le dossier est donc faux!!!

Tant d'argent public gâché pour uniquement protéger des crues de 6 ans
qui n'existent plus depuis les travaux sous la voie ferrée ? Est-ce raisonnable ou existe-t-il d'autres enjeux ?
L'unique but de ce projet n'est-il pas de construire dans l'enceinte du Parc
Montcalm par des promoteurs sans scrupules avec la bénédiction de la mairie!
Ce parc est l'unique poumon vert dans cette ville qui se densifie sans
retenue, et il est devenu un lieu de vie dont les habitants se sont
appropriés les aires sportives et les secteurs boisés.
Et le maire voudrait tout détruire pour 4 bassins de rétention
complètement inutiles aujourd'hui sauf pour faire de la spéculation immobilière.

C'est une honte en cette période où l'argent public est rare de le dépenser pour satisfaire les promoteurs.

Aussi, je m'oppose à ce projet inutile qui va détruire le magnifique parc Montcalm.

10 janv. 2019COUVEHabitant la maison de mes arriere grands parents, maison construite en 1900, celle ci n'a JAMAIS été INONDEE. Sules les maisons situées à hauteur du lantissargues ont subit des inondations. Je ne vois pas l'utilité de tant de bassins de retention. Ensuite la nappe phréatique se trouve à 6 metre et l'eau va remonter dans les bassins , donc il faudra remonter les bords, sans parler des moustiques à combattre.
9 janv. 2019AlexandrePour un parc a l'image de ces usagers : sportifs ludiques ou compétiteurs, promeneurs contemplatifs, digestifs ou climatiques, usagers festifs ou animaliers ... DIVERSIFIÉ!
Seule une appropriation de toutes ces differences et de cette non-uniformité a permis au parc Montcalm d'etre une réussite d'intégration culturelle et d'usages.
Les exemples de bassins que j'ai pu pratiquer (cf rieucoulon et ovalie) me désole de leur tristesse et de leur espace gaspillé en vides béants et inutilisés ... je finirai par les arbres qui hurlent, en ces lieux, par leurs absences surtout aux temps chaud, là où il fait si bon à l'ombre et sous la brise ... et que l'on ne me parle pas des arbustes (pour ne pas dire brindilles) qui ont et/ou seront plantés, s'ils survivent, il faudra attendre 15 à 20 ans pour jouir de leurs bienfaits.
PRÉSERVEZ LE PARC MONTCALM COMME IL EST ou ameliorez ses équipements mais de grâce NE LE REDUISEZ PAS , NI POUR DES CONSTRUCTIONS NI POUR DES BASSINS.
Un Montpelliérain désireux de conserver un "OUTIL" de MIXITÉ SOCIALE, CLIMATIQUE ET CITOYENNE QUI FONCTIONNE!!!
9 janv. 2019Bonjour, Monsieur Saurel en avait fait une promesse de sa campagne éléctorale, il ne toucherait pas au parc Montcalm, c'est un scandale d'avoir vendu une partie du parc et de projeter de faire des bassins sur l'autre partie. Je vais dans ce parc tous les jours ou presque et j'aprécie sa mixité et ces grands espaces. Que fera t'on apès. On va tourner autours des bassins????
Comment peut on sarifier un des seul parc de Montpellier???
9 janv. 2019Usagère hebdomadaire du Parc MontcalmBonjour. Une grande ville moderne ne peut se passer d'un grand espace vert ouvert aux sportifs et aux familles. Si le parc Montcalm doit subir des travaux, ce doit être uniquement pour aménager des espaces de détente et de jeux supplémentaires. Le charme de ce parc est son mode non commerçant (non aux vendeurs ambulants) et son aspect "mini foret". C'est un espace de respiration indispensable. Les bassins de rétention peuvent être conçus sur des zones annexes et les logements construits dans d'autres zones constructibles. Stop aux projets immobiliers déguisés. Il y a d'autres moyens de résoudre les problèmes de zones innondables.
8 janv. 2019Alexis bBonjour,
Arrêtez de bétonner et couper les arbres.
7 janv. 2019usagère du parc Montcalm plus de deux fois par semaineBonjour,
Je souhaite que si des bassins sont nécessaires à l'aménagement du parc Montcalm, il ne soit détruit AUCUN arbre, ni que des alignements tristes et monotones ne soient réalisés; gardons un peu de poésie et de fantaisie, et évitons les arbres donnat des allergies: cyprès, etc..merci.
Concernant les loisirs, il serait judicieux de poser beaucoup de bancs car ils sont vraiment très peu nombreux, spécialement devant les terrains de sport, sur les pelouses et sous les arbres, merci.
Au fond du terrain, vers la rue Foncouverte, il y a un espace clos où l'on n'a pas accès; pourtant il est très grand, contient des arbres splendides, et pourrait être à la disposition des usagers comme lieu de repos, plutôt qu'à l'abandon, merci.
Le problème du parking n'est pas réglé car très souvent à moitié privatisé et occupé par les productions de séries télévisées. Merci de mieux organiser ces lieux de stationnement afin que tous les promeneurs puissent s'y garer, y compris les handicapés.
Il n'y a pas de gardien visible, ce parc est-il surveillé? Créons des emplois, une surveillance en vélo ou à cheval pourrait être organisée ( cf. Central park)
Enfin, il manque une buvette avec terrasse ou bien un vendeur avec un chariot mobile, merci.
6 janv. 2019Robert AlhanatiMes petits-enfants qui habitent dans le quartier Ovalie viennent souvent jouer au parc Montcalm. Et ils ne sont pas les seuls. Je souhaite que l'on conserve assez d'espaces verts et de terrains de sport pour tous les habitués du parc, enfants et adultes.
3 janv. 2019justamon jean michelJe souhaiterais obtenir un rendez-vous avec la commissaire enquêtrice, afin d'échanger sur les documents de l'enquête publique et notamment sur les zones inondables du parc Montcalm et de la ZAC EAI.
31 déc. 2018Champigny patriciaJe veux que le parc Montcalm reste le même.il n'y a pas accès d'espace vert de ce côté à Montpellier. Les arbres sont précieux. Ils nous protègent des grosses chaleurs. Laissez nous cette espace de liberté.
27 déc. 2018Pierre ESCANDEJe suis le Président du Syndicat des copropriétaires de la résidence les Collines d'Estanove et je vous précise que Mme Boulin Chantal est notre référent sur ce dossier. La résidence Les Collines d'Estanove compte environ 3 000 habitants impactés par ces inondations récurrentes.
25 déc. 2018BOULIN ChantalDans le document téléchargeable dénommé 152808 loi eau PARC ind E, on trouve :
- à la page 16 un "plan des aménagements déjà réalisés (en rouge) dans le cadre du schéma directeur du Lantissargues". La rue du lavandin y est notée en rouge, ce qui signifie que les travaux ont déjà été réalisés. Je me demande quels sont ces travaux.
- à la page 93 un extrait de la carte d'aléa du PPRI (Plan de protection contre les risques d'inondation). Cet extrait montre que la rue du lavandin est en zone rouge de risque grave, que le bâtiment B1 des Collines d'Estanove, la lisière nord du bâtiment E et la lisière sud du bâtiment A sont en zone bleue de risque important d'inondation. Ce que nous vivons régulièrement aux Collines d'Estanove est donc connu des services de la ville.
- à la page 114 la carte des zones inondables après aménagement des bassins de rétention dans le parc Montcalm ne montre pas si les zones inondables le long de la rue du lavandin seront réduites.

Aussi je demande à savoir si l'aménagement des bassins de rétention du parc Montcalm résorbera les risques d'inondation dans et en lisière de la rue du lavandin et, dans le cas contraire, je demande avec insistance que le recalibrage de la canalisation d'eaux pluviales de la rue du lavandin et de son exutoire, promis depuis plus de vingt ans, soit réalisé dans les meilleurs délais.

Partager ce contenu